LES LIVRES DE MASCOTTE
         LES LIVRES DE MASCOTTE

Dans cette page, vous pourrez trouver des petites histoires à lire juste pour le plaisir

                            Pataud et Mascotte font des glissades

Mais qu'est-ce qu'il fait? Il est malade! se disait Mascotte en regardant glisser son ami Pataud. Elle l'observa un moment depuis la porte de la grange. N'y tenant plus, elle l'interpella

"Qu'est ce que tu fais, tu prépares les J O?"

"Mais non t'es bête! Je ne sais pas ce que j'ai, je ne tiens pas debout"

"Comment çà, tu ne tiens pas debout! Tu es malade? Il faut appeler le vétérinaire!"

_Ah non sûrement pas! pas lui! La dernière fois, il m'a fait trop mal avec son aiguille! Je ne veux plus y retourner! viens plutôt m'aider

Mascotte s'avança dans la cour. Elle n'avait pas fait trois pas qu'elle se retrouva à plat ventre. Elle essaya de se remettre sur ses pattes, impossible. Dès qu'elle se relevait, hop elle retombait. Mais que ce passait-il? Quelqu'un leur avait-il jeté un sort? La chatte regarda autour d'elle. Tout était blanc et brillant. Pataud, lui, avait renoncé. Il s'était assis au milieu de la cour et il attendait.

"Alors, c'est moins drôle hein! tu ne te moques plus de moi?

"Oui ben, c'est bon. On ne peut pas rester là comme çà. Et en plus c'est froid! je grelotte. Je vais appeler pour qu'on vienne nous chercher. Appelle avec moi"

Tous les deux se mirent l'un à japper, l'autre à miauler aussi fort qu'ils purent. Tout ce vacarme alerta Isabelle qui sortit de la cuisine pour voir ce qui se passait.....et qui éclata de rire

"Vous avez l'air malin tous les deux. Vous n'avez pas vu qu'il y avait du verglas ce matin?"

Du verglas! du verglas! çà s'appelle du verglas, comment on pouvait deviner nous. J'espère qu'il n'y en aura pas trop souvent, du verglas! De toute façon maintenant, je me méfierai. ronchonna Mascotte.

C'est avec soulagement que quelques instants plus tard, ils virent arriver les enfants qui prudemment, en faisant attention à ne pas tomber, vinrent les chercher et les ramenèrent dans la grange où ils attendirent tranquillement le dégel. 

Quelques heures plus tard, Pataud, qui en avait assez d'être enfermé, se décida

"Bon, j'essaie de traverser la cour"

"Ah non, tu ne fais pas comme ce matin! Je te préviens, je ne vais pas te chercher!"

Sans tenir compte des remarques de Mascotte, Pataud sortit et s'avança d'abord à tous petits pas prudents puis voyant qu'il ne glissait plus, il prit de l'assurance.

"Tu peux venir, il n'y a plus rien, c'est comme avant" cria-t-il à Mascotte.

La température avait remonté et le verglas avait fondu

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Estudianta 2018