LES LIVRES DE MASCOTTE
         LES LIVRES DE MASCOTTE

Dans cette page, vous pourrez trouver des petites histoires à lire juste pour le plaisir

                              MASCOTTE ET LE SAC PLASTIQUE

" Maman, j'ai faim" protesta Emma

"Moi aussi, on goûte bientôt?" renchérit son frère

" Oui bientôt, nous allons chercher une clairière où vous pourrez goûter" répondit leur maman

"C'est quoi une clairière?"

"C'est un endroit où il n'y a pas d'arbres"

La famille Martin profitait de ce beau dimanche pour se promener dans la forêt. Les arbres commençaient à revêtir leurs magnifiques couleurs d'automne. Le rouge du chêne se mêlait au jaune d'or de son voisin le hêtre.Plus loin, un châtaignier, pourtant toujours couvert de fruits prenait une teinte orangée. A côté, un sapin semblait les narguer avec ses aiguilles toujours vertes. Les feuilles déjà tombées s'entassaient en un épais tapis qui craquait sous les pas.

"Tenez les enfants, là vous serez bien" dit soudain madame Martin.

Les enfants ne se le firent pas dire deux fois. Ils sortirent gâteaux et chocolat de leurs sacs et les dévorèrent en un instant. Puis ils firent une bonne partie de cache-cache et lorsque leur maman les appela pour rentrer, ils accoururent et oublièrent leurs sacs en plastique dans l'herbe.

Quelques jours plus tard, Mascotte venait d'interrompre sa promenade car son ami Rouquin, perché sur une branche tout en haut d'un grand chêne, essayait d'attirer son attention.

"Mascotte! Mascotte! Je suis là!"

"Ah bonjour! Je ne t'avais pas vu. Qu'est-ce-que tu fais là-haut?

"Je commence à faire mes provisions pour l'hiver. Mais attends, je descends"

 L'écureuil bondit de branche en branche et sauta près de Mascotte.

"Tes provisions! Quelles provisions?" demanda celle-ci

"Et bien je ramasse des noisettes, des noix, des châtaignes ou des glands et je le emporte dans mon nid. Comme cela, l'hiver, si il gèle ou si il neige, j'ai quand même de quoi manger"

"Ah d'ccord, je comprend" répondit la chatte

Les deux compères bavardaient depuis un bon moment lorsque, tout à coup, ils entendirent un bruit bizarre, comme un froissement.

"Tu entends?" dit Mascotte. Qu'est-ce que çà peut bien être?"

Ils se retournèrent et virent un sac plastique qui e tordait dans tous les sens. Ils ne l'avaient pas remarqué car il était à moitié dissimulé sous les feuilles.

"Qu'est-ce-que c'est?" répéta la chatte, partagée entre la curiosité et l'envie de se cacher.

"Je ne sais pas moi, il faut aller voir"

"Non,n'y va pas! C'est peut-être dangereux!"

Ignorant la remarque de son amie, Rouquin s'approcha avec précaution et entendit une voix plaintive qui appelait

"Au secours! Je ne peux pas sortir, aidez-moi!"

"Qui  es-tu?" questionna l'écureuil

"C'est moi Musette, la musaraigne"

Rouquin déchiqueta le sac avec ses dents pointues et Musette, toute essoufflée, retrouva enfin la liberté

"Merci Rouquin, j'ai cru que j'allais mourir, je n'avais presque plus d'air, heureusement que tu étais là!"

"Oui mais qu'est-ce-que tu faisais dans ce sac?" lui demanda celui-ci

"Il restait des miettes de gâteau au fond et moi, j'aime bien les gâteaux alors je suis rentrée dedans pour les manger...et je n'ai pas pu ressortir"

"C'est pour cela qu'il ne faut jamais touché à ces sacs que les humains laissent partout. C'est très dangereux pour nous, les animaux. Tu aurais pu mourir étouffée si nous ne nous étions pas trouvés là"

"J'ai eu peur, très très peur"

"Je te comprends" ajouta Mascotte qui, voyant qu'il n'y avait pas de risque, s'était rapprochée

"Enfin tout est bien qui finit bien" conclut Rouquin 

"Allez les filles, je vous laisse, je retourne à mes provisions"

"A bientôt Rouquin"

L'écureuil sauta sur une branche et disparut dans le feuillage du grand chêne

 

Mascotte a fait la connaissance de Rouquin dans l'histoire de "Mascotte se perd dans la forêt"

 

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Estudianta 2018